Vous êtes ici

Un collaborateur nous parle métier, fiertés et confinement.
Cette semaine rencontre avec Olivia Meyer, Responsable Communication Corporate, Contenus et Image de Marque de Louvre Hotels Group.
Une conversation entre passion, communication, relations humaines et confiance
.

Olivia, quel est votre métier ?

Je suis la garante de l’image de Louvre Hotels Group, ce qui signifie que je suis chargée de développer, implanter et faire évoluer notre culture auprès de nos collaborateurs (Siège comme hôtels) et de nos investisseurs.
Je suis arrivée dans le groupe en 2009, je venais d’un univers d’agence de communication et je ne connaissais rien à l’hôtellerie. J’ai appris énormément au cours de ces 11 ans et je continue de le faire chaque jour. 

Aujourd’hui, mon travail est de faire vivre nos 3 grandes valeurs qui sont : « Acteurs audacieux », « Explorateurs des possibles », et « Passionnément humains » au travers de rituels, d’outils de communication et d’animation qui favorisent la cohésion interne. Ce sont vraiment les rapports humains qui me passionnent le plus dans ce métier et dans cette entreprise.
Mon objectif est de souder et d’animer les collaborateurs autour d’un même esprit, car quand tout le monde va dans le même sens, avec la même énergie, c’est 100% bénéfique pour la qualité de notre travail à tous et pour nos métiers.
Je suis également responsable de la communication de crise et là, forcément, c’est une cellule qui est aujourd’hui très sollicitée ! C’est évidemment, une période très difficile, mais c’est aussi une période qui nous challenge, où l’on doit s’adapter sans cesse et très formatrice pour nous tous. J’aime ce métier de contact et de créativité, et ce que j’ai trouvé et aimé au sein de Louvre Hotels Group, c’est la liberté qu’on laisse à chacun pour s’exprimer et avoir des initiatives. Je fais des choses que ne n’aurais jamais pu faire dans un autre grand groupe où tout est souvent plus rigide.

Vos engagements, fiertés durant le confinement ?

Il y a évidemment aujourd’hui un impact indéniable du Covid-19 et du confinement dans l’exercice de mon métier. Notre premier engagement est d’accompagner au mieux nos collaborateurs et notre réseau, d’être à leurs côtés. Garder le contact et communiquer n’a donc jamais été aussi important !
Aujourd’hui, ma première fierté est sans doute la façon dont on gère cette crise et la manière dont on communique. Je trouve que l’on fait ça bien. La direction est totalement transparente avec nous. Ils nous relaient tous les chiffres, tous les messages très régulièrement, et à notre tour, nous les partageons avec tout le monde. Nous sommes tous au même niveau d’information et cela crée « une union générale ».

La cellule de crise qui s’appelle « BE READY » coordonnée par Christophe Pernot fait un travail incroyable, c’est impressionnant. Au départ, nous n'étions que quelques-uns, ensuite d’autres expertises sont venues grossir les rangs en fonction des besoins identifiés et ça fonctionne vraiment très efficacement.
Tout le monde est impliqué et on se soutient fortement.
Aujourd’hui, on reçoit des remerciements en retour du réseau, du siège et ça me touche énormément car c’est vraiment la preuve que les collaborateurs se sentent soutenus et accompagnés et que notre but est atteint. On ne les laisse pas seuls et personne n’est mis de côté dans la gestion de cette épreuve.

On communique par mail, par téléphone, par vidéo-conférences. On leur fournit des outils de communication, il y a beaucoup de process qui sont mis en place qu’on appelle les SOP’s (Standard Operating Procedures) pour donner les moyens de communiquer dans chaque hôtel. Chaque semaine, nous prenons la parole, au nom de notre président, pour communiquer les dernières nouvelles.

Nous commençons dès maintenant à préparer les réouvertures. C’est un gros travail de communication et surtout un travail opérationnel énorme. Moi, je ne suis qu’un petit rouage... Les opérationnels font un travail incroyable et je les accompagne sur la communication. Là, nous travaillons plus particulièrement sur tout ce qui est sécurité et hygiène en inventant et en fixant les nouveaux process qui vont rassurer nos clients, demain.

Ma seconde grande fierté, c’est la solidarité dans ce groupe... Nos hôteliers ont fait preuve de beaucoup d’initiatives locales que l’on met en avant sur nos réseaux sociaux avec le hashtag « #hoteliersolidaires » et on relaie ainsi toutes leurs actions. C’est aussi ça la force de notre groupe, les hôtels ont le droit d’avoir des initiatives dès qu’elles sont en lien avec nos valeurs, et là, elles incarnent aujourd’hui complétement le « Passionnément Humain » qui fait la singularité de Louvre Hotels Group.

Enfin, une dernière source de fierté, c’est le « lien unique » que nous avons entre nous. C’est une crise évidemment inédite, mais c’est aussi une période où les liens se resserrent et sont plus forts que jamais. On le voit, on le ressent... Tout simplement parce qu’on se manque... alors on a des réunions virtuelles, des groupes WhatsApp, des apéros, on entretient ce lien professionnel qui est fort... et ce lien est tellement sincère que ça me fait croire à un avenir meilleur, notamment chez Louvre Hotels Group, et j’espère dans le monde entier. Ça a renforcé nos rapports.
Alors, il y a aussi parfois des inquiétudes, le secteur hôtelier est extrêmement touché, on sait que l’on va rouvrir petit à petit mais on a la chance d’être dans un grand groupe qui complète même aujourd’hui le chômage partiel à 100%, peu de groupe le font, et cela nous rassure tous. Le groupe est vraiment derrière nous. Alors, je suis très heureuse d’aider, par mon travail, à renforcer la fluidité et la force de nos liens. C’est l’essence de mon métier et j’adore ça. 
Je suis une éternelle optimiste, je vois toujours le verre à moitié plein et je suis sûre qu’il sortira quelque chose bien de cette épreuve comme souvent dans les moments les plus difficiles de notre histoire.

Une image pour l’après confinement ?

Justement... J’ai cette image d’arc-en-ciel que j’ai prise, il y a quelques jours, depuis ma fenêtre : un instant suspendu. J’aime cette image : le négatif d’une période compliquée : la pluie, qui se mêle à quelque chose de positif : le soleil, et il en sort un phénomène naturel magique et beau.  Cela met donc en avant quelque chose qu’on ne voit pas d’habitude, et je trouve que l’analogie est particulièrement intéressante avec ce que l’on vit en ce moment. Car oui, une crise peut - aussi - rendre visible la beauté des choses et des gens. Enfin, un arc-en-ciel, c’est aussi deux points qui se relient, comme des gens qui se retrouvent, qui communiquent ensemble après avoir été trop distants.

Mon président m’a dit un jour, alors que je réclamais toujours plus « d’actions », qu’à mon poste, je devais être comme un « coucou » qui va sans cesse prendre dans le nid des autres de quoi construire son propre nid, et que le faisant, j’en retirerais toujours les plus beaux sujets. J’ai suivi ce conseil et c’est vrai, c’est en s’intéressant aux autres, à leurs métiers, à leurs besoins qu’on fait le mieux notre propre métier.

J’ai confiance en nous, en l’avenir, j’ai hâte d’être dans « l’après ».
Notre métier de l’hôtellerie va devoir changer, se réinventer et ça va être passionnant !

Actualités

Louvre Hotels Group contrôle les nouveaux protocoles sanitaires dans tous ses hôtels en France avec Merieux Nutrisciences-France

Posté le 23 juin 2020
clean_and_safe-actu.jpg

Louvre Hotels Group poursuit sa démarche d

Voir la suite
Actualités

Eduardo Bosch nommé Chief Operating Officer de Louvre Hotels Group

Posté le 18 juin 2020
eduardo_bosch-actu.jpg

Eduardo Bosch rejoint le comité exécutif de Louvre Hotels Group, sous la direction du CEO, Pierre-Frédéric Roulot, en qualité de Chi

Voir la suite
Actualités

Louvre Hotels Group continue de de soutenir la reprise de l'économie avec 50% de son parc ouvert à date en France et 100% d'ici début juin

Posté le 19 mai 2020
small.jpg

Voir la suite